Menu
Librairie
H63

Horizon, n°63 – L’Envers de Paris - "La psychiatrie à la rue"

Face au diktat du fait neurologique, dans une civilisation où la notion même de la folie disparaît, des cliniciens (psychanalystes, psychiatres, psychologues) témoignent de leur expérience avec les patients, les équipes soignantes, leurs collègues et le personnel administratif.

Une géographie s’y dessine, faite de témoignages et d’analyses, qui sont autant de chemins singuliers qui se tissent et s’entrecroisent, se recouvrent et se complètent. Ce qui les unit, c’est le développement d’une même volonté de déchiffrement de l’exercice psychiatrique contemporain.

Champ à la fois distinct et connexe à celui de la psychanalyse, la psychiatrie reste un vaste terrain où se déploie au quotidien l’action de psychanalystes d’orientation lacanienne. Ce n° 63 d’Horizonen rend compte.

 

Présentation

Ce numéro 63 d’Horizon s’intitule « La psychiatrie à la rue ». Ce titre résonne déjà comme une interprétation. En quoi l’état actuel de la psychiatrie regarde-t-il la psychanalyse ?

Si chaque époque produit son propre malaise, la nôtre semble ne rien vouloir en savoir. Peut-être est-ce l’une de raisons qui explique la mise à mal de la clinique psychiatrique nouée aux apports de la psychanalyse.

Cette réalité excède largement les murs de l’hôpital psychiatrique. Nous pourrions dire que moins il y a de place pour la clinique, plus le désarroi – des patients comme de ceux qui s’en occupent –, se fait bruyant sans pour autant réussir à se faire entendre.

Jacques Lacan, dès la fin des années soixante, avait anticipé cette dégradation. Dans son article de 1967, « D’une réforme dans son trou »[1], il entrevoit les effets de la réforme concernant la formation des psychiatres où il isole un terme qui retient aujourd’hui notre attention. Il s’agit de ce qu’il appelle le « fait psychiatrique », qu’il oppose à celui du « fait neurologique ».

Nous sommes rentrés de plain-pied dans l’ère du « fait neurologique ». Il s’étend dans tous les registres de la vie humaine. Et ce, avec grand succès. Que devient « le fait psychiatrique » dans une civilisation où la notion même de la folie disparaît ?

Les noces entre les discours du maître et de la science conduisent aujourd’hui à la promotion à ciel ouvert de l’illusion scientiste. Exit l’énigme qui lie l’homme au langage, l’accès au cerveau permet de tout expliquer, le symptôme devient ainsi un trait à modifier moyennant un savant mixage de chimie et d’éducation dite thérapeutique. Le fou d’aujourd’hui sera le patient idéal de demain : éduqué et capable de se soigner tout seul, coupé de tout lien transférentiel, il sera un malade comme un autre.

Gageons que la boussole éthique, clinique et politique de l’orientation lacanienne continuera de se nouer au désir en acte des psychanalystes afin d’être une alternative au diktat du « fait neurologique ».

[1] Lacan, J. « D’une réforme dans son trou » (1967), La Cause du désir, n° 98, 2018, p. 11.

 
Commandez ce numéro en cliquant ici

Lapsus Lire la vidéo
Nouage Lire la vidéo
Calendrier
  • Juin 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
  • Juillet 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Août 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Septembre 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
  • Octobre 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Novembre 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
  • Décembre 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Janvier 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Février 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
  • Mars 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Avril 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
  • Mai 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31