Menu
Cartels
cartello25

Cartello n°25 : Le travail du cartel

Pour LIRE Cartello, cliquez ICI

 

Editorial

Travailler en cartel, par Guy de Villers [1]

D’où me vient cette joie à chaque fois renouvelée, lorsque j’engage un travail en cartel ? C’est la question qui m’est venue lorsqu’Anne Chaumont m’a proposé de dire quelques mots de mon addiction au travail en cartel. La réponse qui s’est imposée à moi est celle-ci. Le travail en cartel est l’expérience de la rencontre avec une « pensée » au travail. Celle de Freud d’abord, celle de Lacan ensuite, et puis celle de Jacques-Alain Miller qui nous a montré ce Lacan au travail, ce Lacan contre Lacan après avoir été Lacan avec et puis contre Freud et enfin nous, les cartellisants, suant sang et eau, enragés à saisir des bribes de savoir, des fragments d’une logique toujours inadéquate au réel en jeu.

C’est à Lacan que je dois, que nous devons d’avoir redécouvert un Freud au travail pour rendre compte d’une clinique qui ne reculait pas devant l’étrangeté des symptômes de ses analysants. Un Freud qui, loin de suturer la question, se laissait enseigner par ses patients. Comme ses notes de séances avec « l’homme aux rats » en témoignent, pour ne citer que cet exemple. Un Freud remaniant constamment ses élucubrations de savoir, multipliant les notes de bas de page au fil des rééditions de ses publications.

Quelle vigueur dans cette reprise lacanienne du corpus freudien pour nous en restituer le vif et l’actualité en notre monde ! C’est en ce sens que le travail de Lacan fait école, fait l’École : il restaure, dans le champ ouvert par Freud, « le soc tranchant de sa vérité [2] ».

C’est à J.-A. Miller que nous devons de pouvoir lire Lacan dans ses constructions de savoir successives, dans ses remises en cause radicales d’un paradigme après l’autre, comme autant d’abschattungen, autant d’esquisses d’un savoir du réel qui ne peut que se mi-dire.

C’est enfin le travail de J.-A. Miller qui, depuis ses premiers enseignements jusqu’à ce jour, ne nous a pas caché ce qui lui en coûtait de se confronter à ces renversements fondamentaux que Lacan opérait dans sa doctrine, interdisant ainsi qu’elle ne se ferme en un corps mort de savoir. C’est toute une École qui, avec J-A Miller, s’inscrit dans ce mouvement.

Et c’est de pouvoir entrer dans ce même mouvement que permet l’inscription du travail propre à chacun dans le cartel. C’est ainsi que nous entendons l’Acte de fondation du cartel par Lacan : « Pour l’exécution du travail, nous adopterons le principe d’une élaboration soutenue dans un petit groupe. [3] » Le travail qui incombe à chaque cartellisant est bien celui-là : ramener la psychanalyse à sa praxis originale, retrouver comme si c’était la première fois l’invention freudienne dans ce qu’elle permet de création d’un sinthome où le sujet s’accorde avec le ratage que lui impose le réel.

Je ne connais pas d’autre pratique du savoir qui permette de saisir le bord infranchissable du réel. Il n’y a que la psychanalyse qui puisse réaliser cette approche du bord du réel. C’est absolument extraordinaire. Cette démarche est instituante : elle fait l’École. Chaque cartellisant fonde l’École quand il s’engage dans ce travail de cartel. Avec Lacan.

[1]Intervention prononcée à la « Soirée de rentrée des cartels : Lire Lacan ? En cartel ! » organisée par l’acf-Belgique à Bruxelles le 27 septembre 2018.

[2]Lacan J., « Acte de fondation », Autres écrits, Paris, Seuil, 1964, p. 229.

[3]Ibid. Sur le concept de « travail », voir Miller  J.-A., « Le cartel au centre d’une école de psychanalyse », 1994. Publié sur le site de l’ecf.

 

Lapsus Lire la vidéo
Nouage Lire la vidéo
Calendrier
  • Juillet 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Août 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Septembre 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
  • Octobre 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Novembre 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
  • Décembre 2019
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Janvier 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Février 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
  • Mars 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Avril 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
  • Mai 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
  • Juin 2020
    • 01
    • 02
    • 03
    • 04
    • 05
    • 06
    • 07
    • 08
    • 09
    • 10
    • 11
    • 12
    • 13
    • 14
    • 15
    • 16
    • 17
    • 18
    • 19
    • 20
    • 21
    • 22
    • 23
    • 24
    • 25
    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30